Fort de l’analogie révélatrice entre le vin et l’art, les deux peintres Henri Darasse, Cristophe Kawalko et le photographe Bruno Badoux, conquis par l’atmosphère hors du temps du domaine de Massamier La Mignarde et la qualité de son vin entreprennent de relever le défi du vin et d’ex-primer eux aussi, à leur manière, à partir de leur démarche artistique, l’esprit du Lieu. Aucune rivalité ici entre l’art et le vin, mais peut-être une complémentarité dans l’expression commune du genius loci.
Les artistes vont explorer le lieu, y travailler in situ, pour en recueillir matériaux, impressions, méditations et réflexions.
Henri Darasse structure sa peinture et exprime son rapport au monde avec un seul outil, le rouleau. Le rouleau imprime ses motifs et produit ses empreintes par son contact avec les choses qu’il fait apparaître et disparaître à la fois. A la fois présence et disparition, le rouleau entre en résonance avec les motifs découverts dans le domaine de La Mignarde, placés sous la toile.
La peinture de Christophe Kawalko est aérienne. Fasciné par les contrastes des ciels audois, sa peinture joue dans l’entre-peint avec les limites du ciel et de la terre, renverse les textures et trouve l’air dans l’opacité de la matière. A Massamier La Mignarde, ce sont les ciels, les bâtisses, l’histoire romaine et moyenâgeuse du lieu qui retiennent son attention et provoquent son imaginaire. Il réalise pour l’occasion des objets-peintures dans la cour du domaine.
En nomade du regard, Bruno Badoux parcours le domaine et en tire des images personnelles et inattendues qui font le lien entre la magie du lieu et le travail des artistes sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *